Açores, suite et fin

 

Sao Jorge puis Terceira, 11 au 14 juillet

On resterait bien tout l’été à explorer les Açores, mais mine de rien, le temps passe, et la Bretagne nous appelle. Si on veut voir encore une ou deux iles avant de partir, il faut se bouger. Dimanche 10, on quitte Horta en début d’après-midi, direction Sao Jorge à une vingtaine de milles. Petite navigation ultra-sympa au près bon plein par 12 nœuds de vent, sous le soleil. On arrive juste à temps pour le coup d’envoi de la finale de foot, bientôt rejoints par Tuiggy.
La marina de Velas, à Sao Jorge, est beaucoup plus petite et mignonne qu’Horta. On traine se balade dans le village, avec arrêt baignade dans les piscines naturelles locales, où l’on sympathise avec des canadiens du côté de Terre Neuve, qui nous expliquent que jamais de la vie ils ne feraient de la voile par chez eux : trop froid, trop de brouillard, trop d’icebergs, trop de filets de pêche… Une pensée pour nos copains d’Oléo, qui y sont en ce moment.Mardi, c’est la grande expédition pour Tuiggy et Vitavi. Bus à 7 heures du matin pour rejoindre la côte nord de l’ile, puis 18 kilomètres de randonnée à flanc de montagne. On monte entre les vaches jusqu’au sommet de l’ile, puis on redescend se baigner tout en bas, et montée à nouveau pour reprendre le bus. Les enfants n’auront aucun mal à s’endormir le soir. Pour les parents (surtout les Papa), le repos sera pour plus tard, on part après le diner pour une nav de nuit vers Terceira.

Nous passerons un peu moins de 36 heures à Angra de Heroismo. La ville est grande et plutôt jolie. Il parait que le reste de l’ile est très sympa, mais il faudra revenir une autre fois, il est temps de partir pour la dernière traversée du voyage.