Les Açores : Florès

1er au 3 juillet 2016

Le petit port de Lajes de Flores est l’endroit idéal pour terminer une transat : accueillant, tranquille, mignon. D’ailleurs, nos voisins de ponton sont à peu près tous des bateaux de voyage, avec une majorité de Français. Nous passons une première journée tranquille à Lajes, ponctuée tout de même d’une petite randonnée de 3 heures le long des falaises et des plages volcaniques de la côte sud, avec l’équipage de Taïlana.

Le samedi, nous louons une voiture pour faire le tour de l’ile. C’est joli comme tout, très sauvage et très vert, avec quelques villages ici et là. Le plateau, volcanique, est parsemé de lacs dans les anciens cratères, et bordé de cascades. On ira voir les cascades de près, pour les lacs, après une heure de voiture dans le brouillard et le crachin, on décide qu’on ira en voir sur les autres iles, un jour où il fera beau !

Pour midi, nous pique-niquons à Faja Grande, sur la côte ouest. L’occasion d’une super baignade dans les piscines naturelles

Dimanche, place aux artistes et à la tradition. Nous sortons les pots de peinture et laissons notre marque sur le quai, comme des dizaines d’équipages avant nous. Notre dessin est juste à côté de Krysfil et Siminoé, qui ont aussi terminé leur transat ici, il y a bientôt trois semaines

zDSCN2712

La météo annonce du vent du sud, devenant assez fort lundi. Pour éviter de passer la nuit dans le vent fort, nous partons finalement dès dimanche soir pour Horta, prochaine étape Açoréenne à 24 heures de navigation de Florès.