Intra-Coastal Waterways & Chesapeake Bay

De Beaufort à Annapolis, du 3 au 9mai2016

Finie la haute mer pour quelques temps, nous attaquons les Intracoastal waterways, ce réseau de lacs, bras de rivières et canaux qui permet de remonter la côte Est par l’intérieur. La condition est bien sûr de ne pas être trop gros car la profondeur n’est pas énorme (avec nos 2,10m de tirant d’eau, ça va encore, mais plus ça serait limite) et il y a de nombreux ponts qui limitent le tirant d’air (la hauteur du mat, en gros) à 19 mètres environ. Si ces conditions sont remplies, on peut alors s’offrir une jolie promenade champêtre à travers les forêts de Caroline du Nord et de Virginie. L’endroit est plutôt sauvage, et on s’attend à voir surgir un orignal ou un ours brun à chaque virage. Il y a d’ailleurs des panneaux « attention aux ours » au bord des routes ! Bref, quand il fait beau, tous les ingrédients d’une charmante croisière de printemps sont réunis, et les journées s’écoulent paisiblement à regarder le paysage, admirer les grosses maisons en bord de rivière, guetter les animaux entre deux passages de ponts.

Malheureusement, le soleil se fait rapidement porter pale, et remplacer par un cocktail froid + pluie du meilleur effet. Avec Krysfil, que nous avons rejoint le 3 mai au soir à la « Alligator River Marina », nous entamons alors 2 journées assez pénibles pour remonter vers Norfolk. Départ à 6 heures, par 10 petits degrés dans la brume, et progression dans le crachin une bonne partie de la journée, les hommes en ciré à la barre, les femmes et les enfants au chaud à l’intérieur. C’est sympa, sans plus.

Le 5 au soir, nous voilà à Norfolk. Nous accostons sur un petit quai municipal gratuit où nous retrouvons Oléo, le voilier de Guillaume et Anne-Sophie, rencontrés à Palm Beach. On passe une super soirée à bord du Krysfil (et les enfants sur Vitavi, comme d’hab) dans une ambiance « vacances de la toussaint en Bretagne nord » fort agréable. En quittant Norfolk le lendemain, c’est le festival de porte-avions et autres batiments de guerre : Norfolk est la plus grosse base atlantique de la marine américaine, et ça se voit.

Nous remontons maintenant la Chesapeake Bay, principalement au moteur car le vent n’est pas vraiment au rendez-vous. Dimanche 8 mai, c’est l’anniversaire de Soizig, sur Krysfil. Pour l’occasion, nous faisons une pause dans la navigation et passons la journée à Solomons Island, sur la rivière Patuxent. Les deux équipages partent en bordée à terre en ce dimanche matin. Il fait beau, le village est mignon comme tout, avec ses jolies maisons, ses marinas aux pontons de bois, son musée de la marine… Dans l’euphorie, on s’offre même le restaurant, et la spécialité locale du burger au crabe mou. C’est comme un big mac, sauf qu’à la place du steak, il y a un crabe entier, cuit en friture, d’une espèce locale sans carapace. Assez rigolo. Le soir, repas d’anniversaire et ouverture des cadeaux pour Soizig, avec entre autre un magnifique orque en peluche ramené de Sea World.

Demain 9 mai, départ aux aurores pour rejoindre Annapolis, d’où nous prévoyons une excursion d’une journée à Washington.