Carnaval de Gosier

Marina de Pointe à Pitre, 11 janvier 2016

Depuis que ma mère et sa copine Michèle sont en Guadeloupe, les enfants dorment chacun dans leur location à tour de rôle. Mais ce week-end, c’était fête, elles nous ont proposé de les prendre tous les 4, jusqu’à dimanche midi, leur offrant ainsi une super soirée, et pour nous un espace de liberté inédit immédiatement mis à profit. Il faut dire que nous avions depuis quelques temps des plans en tête qui nécessitaient d’être seuls sur le bateau, et nous avons profité de cette matinée de dimanche pour nous y mettre avec ardeur. De long en large, dans le carré et la cuisine, en passant par les planchers des différentes chambres, tout le bateau y est passé. C’est le grand inventaire post-transat : tous les placards de nourriture ont été vidés, les boites de conserves et autres kilos de pâtes et de riz comptés et inventoriés, avant d’être rangés à nouveau selon une logique implacable, qu’on aura oubliée dans quelques jours mais c’est pas grave. En tout cas, vu tout ce qu’il reste, on aurait pu mettre encore 3 semaines de plus pour la traversée sans risquer la disette.

Après cette belle matinée romantique, place au carnaval de Gosier l’après-midi. Plein de monde au bord de la route pour regarder passer les différents groupes de musique et de danse. On a aussi eu droit au défilé de camion, de motos (des motardes, en l’occurrence), de voitures, ou encore de singes faisant claquer leur fouet (chewbacca qui se prendrait pour Indiana Jones en quelque sorte). Bref, la grande fête locale qu’il ne fallait pas rater.