Première semaine créole

Marina de Pointe à Pitre, 1er janvier 2016

Cela fait un peu plus d’une semaine que nous sommes arrivés en Guadeloupe, et nous nous adaptons petit à petit à notre nouvelle vie de vacanciers antillais. Des vacanciers plutôt terriens, car en cette période de fêtes, il n’a finalement pas été possible de réparer notre problème de cadène immédiatement (tout le monde est en vacances, quand ce n’est pas l’artisan, c’est son fournisseur) et nous sommes donc de facto plus ou moins coincés à la marina.

Mais la marina de Pointe-à-Pitre, c’est déjà les Antilles. Les eaux sont peuplées de poissons multicolores, et même d’un énorme poisson porc-épic (qui a sûrement un vrai nom), dont la silhouette  grosse comme un chien moyen a beaucoup impressionné l’équipage le premier jour. Au rayon bestiaire, notons aussi l’accueil chaleureux d’un chat roux aussitôt baptisé « Rousseau », dont l’affection est directement proportionnelle à la quantité de gâteaux apéritifs qu’on lui donne. Rousseau nous a aussi gratifiés d’un joli spectacle un matin, en ratant lamentablement son saut sur le ponton depuis un bateau voisin, pour finir à la nage dans le port. C’était tellement drôle que ça a donné des idées à Simon, qui l’a imité quelques heures plus tard. Il a donc pu chanter « je suis tombé dans l’eau c’est la faute à Rousseau » (oui, je sais, c’est pas terrible, mais on fait ce qu’on peut).

En guise d’aventures, nous sommes tout de même partis nous mettre au mouillage 48 heures à l’ilet Gosier, à moins d’une heure de moteur du port. On a passé une super journée sur l’ilet lui-même, entre exploration de l’île, ramassage de coquillages et d’oursins, et très longue baignade dans les eaux cristallines. Ça nous a coûté deux tubes de Biafine en rentrant, mais on ne regrette pas !

 

Notre vie à la marina s’organise. Je bricole mon moteur d’annexe (pour changer !), Rosy avale à nouveau les kilomètres, de préférence tôt le matin, et en profite pour repérer les jolis coins dans les environs. Ainsi, depuis deux jours, on a jeté notre dévolu sur la minuscule plage de Bas-du-Fort, à trois quarts d’heures de marche, sur laquelle on mange des noix de coco entre deux baignades. Nous avons aussi fait une grande journée à Pointe-à-Pitre : ballade en ville, marché aux épices, marché aux légumes, passage dans mon ancienne école (année scolaire 83-84, c’est pas tout jeune, mais rien n’a changé !) et pour finir, Star Wars 7 au cinéma : on veut bien vivre coupé de la civilisation pendant 1 an, mais il y a quand même un minimum vital à assurer !

PC273128 PC253092 PC253091

ma classe de CP (flèche rouge)
ma classe de CP (flèche rouge)

Aujourd’hui, pic-nique à la plage. Demain, déjeuner au Gosier chez des amis, et lundi, arrivée de Nany pour 10 jours.