Madère

Funchal, le 26 octobre

Que retenir de cette grosse semaine d’escale à Madère ?

Qu’avoir des amis capables de vous rejoindre au bout de monde, de passer leurs « vacances au soleil » sous la pluie avec vous, d’accepter de transformer leur splendide villa de location en camp de romanichels, et tout ça dans la bonne humeur entre tous, petits et grands, ça n’a pas de prix. Merci Nathalie et Christophe, bon courage pour le retour à Nancy et la reprise du travail, et à très, très bientôt.

03_PA202580 02_PA212587 01_PA172561 04_PA202581

Que Madère, quoi qu’un peu humide, est très jolie et mérite largement la semaine de pause. Paysages tropicaux, randonnées le long des « levadas » (canaux d’irrigation), piscines naturelles sur la côte nord, délicieux petits pains à la patate douce (les Bolos do Caco), pintes de bière à 1,50€ : le paradis sur terre

 08_PA232597 07_PA232592

?????????????

Que cette fois, nous sommes bien sur la route du grand voyage. Les voiliers rencontrés au port de Funchal sont tous plus ou moins sur le même trajet que nous… et parfois avec le même équipage. Les Krysfil, rencontrés d’abord à Calheta (c’est eux qui nous ont aidé à nous amarrer, puis à repartir aussi sec) puis à Funchal, sont 6 à bord, comme nous, avec 3 filles et un garçon. Et une maman avec des talents de coiffeuse, merci Christel ! On les reverra probablement en route, même si eux, comptent a priori faire le crochet par les iles du Cap Vert, que nous « zappons » avec l’Atlantic Odyssey.

 09_PA212585

Que les enfants sont décidemment parfaitement adaptés à la drôle de vie que les caprices de papa et maman leur font endurer. Cette semaine, chacun dormait un coup sur le bateau, un coup dans la maison de Christophe et Nathalie, c’était les vacances mais on a fait un peu d’école ici et là, tous ont marché des kilomètres et des kilomètres sous la pluie sans rouspéter, il y avait une grande télé mais on ne l’a même pas regardée (à part Cyrano de Bergerac un après-midi pluvieux : « ah non, c’est un peu court, jeune homme… »), et clou de la semaine, ils nous ont présenté vendredi soir un super spectacle avec ombres chinoises, chorégraphie, et même un film policier en 6 épisodes tourné dans la semaine par les garçons.

 12_PA232620 11_PA232616 10_PA232612

Après toutes ces aventures terrestres, nous reprenons la mer aujourd’hui plein d’énergie pour la dernière ligne droite avant la transat. Nous passerons d’abord quelques jours « into the wild » sur l’ile de Graciosa, sauvage et isolée, avant de rejoindre Arrecife (Lanzarote), probablement vers le 5 novembre, pour engager la préparation de la traversée à proprement parler.

Pour finir, un adage reçu ce matin de mon ancien directeur chez Sagem, Noirmoutrin et grand marin lui-même : « Les marins, c’est le contraire des camemberts, les meilleurs ne coulent pas ».

13_PA232605