Le macaque attaque

Gibraltar, du 9 au 10 octobre

Après une nuit au mouillage, nous rejoignons le 9 octobre la marina d’Alceibeta, a 100 mètres de là, où nos amis de MAUÏ doivent nous rejoindre dans la soirée. Première visite à Gibraltar dans l’après-midi. Il faut montrer patte blanche à la frontière, puis traverser à pied la piste de l’aéroport, et on est en Angleterre. En fait, c’est surtout une sorte de grand duty free à ciel ouvert. Qu’à cela ne tienne, on en profite pour faire des stocks du fameux médicament anti mal de mer introuvable en France (et vendu à des dosages trop forts en Espagne)

Le 10 octobre restera dans les annales comme la journée du macaque. Au petit matin, comme à son habitude, Rosy chausse ses tennis pour son semi-marathon bi-hebdomadaire (je découvre avec ce voyage que j’étais marié à Marie-Jo Perec sans le savoir!). « Tiens, un caillou » se dit-elle. Et la voilà partie pour  s’envoyer le sommet du Rocher de Gibraltar avant le petit déjeuner. Au retour, ravie, elle nous promet une belle ballade pour l’après-midi « avec une surprise ».

En vieux loup de mer, j’invoque des travaux sur le bateau (réels) pour zapper la sortie. Nos pauvres voisins de Mauï, eux, ignorent a qui ils ont à faire et se disent qu’une promenade avec une frêle mère de famille et ses 4 enfants en bas-âge, ca ne doit pas faire bien mal aux jambes. Les pauvres en seront quitte pour de bonnes courbatures!

Mais au bout de l’effort, il y a le reconfort, car la surprise promise est bien au rendez-vous. En haut du Rocher de Gibraltar vit une colonie de macaques, qui vaquent tranquillement à leurs occupations au milieu des touristes. Rosy aura même droit à une séance d’epouillage personnaliseé, et à une bagarre entre deux singes perches sur ses épaules. Ça valait le coup, finalement.

La fenêtre météo pour Madere est bonne. Départ prévu à 6 heure le lendemain matin. MAUÏ souhaite rester encore un peu a Gibralatar pour différentes raisons (vaccins, bricolage…), nous les laissons donc à la marina pendant que nous allons passer au mouillage notre dernière nuit en Europe contientale.

Demain, l’aventure!

///// photos à venir dans une prochaine mise a jour/////